22/10/2009

Dazibao - Post - 2009-10-22 - Stéphane Olivier  image 1

Le budget 2010 est publié. Les restrictions «de crise» sont connues. Pour ce qui concerne la culture et plus spécifiquement les arts de la scène, deux mesures budgétaires sont mises en avant : les contrats- programmes seront gelés, et ils ne seront pas indexés en 2010 (cette mesure sera peut-être – sans doute – reconduite en 2011).

Il s’agit d’un déclaration gouvernementale, relatée par voie de presse, donc sans toutes les précisions possibles, mais en temps qu’artiste, membre d’une compagnie subventionnée (Transquinquennal), et praticien du théâtre en Communauté Française Wallonie-Bruxelles, je crains que les conséquences de ces mesures soient dramatiques (j’aimerais tant que ce ne soit qu’un jeu de mots) pour la création théâtrale en Belgique.

Il n’y a pas à discuter sur la mesure elle-même, un grand nombre de secteurs sont appelés à faire des économies, les critiquer ici n’est pas mon propos.

L’interview que Madame La ministre a donnée à Guy Duplat pour la Libre Belgique est titré «Laanan : Pas de vision catastrophique ! »»